Malgré son sauvetage par EDF, le redressement d'Areva sera long et douloureux


Les quelque 1.200 salariés employés dans l'entité ingénierie réacteurs d'Areva vont être basculés dans la future filiale commune avec EDF. 

"La complexité est surtout humaine et sociale pour faire travailler les équipes ensemble et gérer au mieux les doublons de compétences", souligne Arnaud Leroi, directeur Energie à Paris du cabinet de conseil Bain & Company.