Un Français sur 4 prêt à changer de banque dans l'année

L'image des banques françaises peine à s'améliorer. En moyenne, les principaux acteurs du secteur continuent d'avoir plus de détracteurs que de clients prêts à les recommander, selon la dernière enquête annuelle de Bain & Company, publiée ce lundi et réalisée auprès de 15.000 clients français en fin d'année dernière.

« Pour les trois quarts des clients envisageant de changer de banque, la loi Macron n'a pas d'impact sur leur choix », relève Bain & Company.

« L'impact des acteurs financiers innovants (Fintech notamment) n'est substantiel que dans le paiement », relativise toutefois Bain & Co. « Les nouveaux acteurs manquent encore de légitimité auprès des clients qui sont peu nombreux à les connaître et très peu nombreux à leur faire appel. Seul PayPal est utilisé par une proportion significative des consommateurs, entre 20% et 25%. »